Regards croisés : rapprochons les entreprises des universités !

Regards Croisés
21/10/2019

Jeudi dernier, le 17 octobre 2019, Hervé Millet s’est rendu à l’université d’Avignon pour l’événement Regards Croisés qu’il organisait. De quoi s’agit-il ? Et quel fut le programme ? Retour sur cette soirée riche en échanges :

Qu’est-ce que Regards Croisés ?

C’est un fait, l’entreprise et l’Université ne se connaissent pas sufisamment.

Par exemple, les formations ne sont pas toujours adaptées au monde professionnel. On constate en effet des décalages entre les déroulements et les contenus des formations par rapport aux attentes des chefs d’entreprise. A contrario, l’Université dispose de nombreux mécanismes susceptibles d’intéresser les entreprises, mais ces dernières ne les connaissent pas. Parmi eux :

  • Le fait que l’Université dispose de 18 laboratoires et effectue de la R&D,
  • Le dispositif CIFRE, qui permet à une entreprise d’embaucher un doctorant à moindre coût pendant deux ans,
  • Les formations et diplômes sur-mesure (le DU, Diplôme Universitaire), qui sont créés en collaboration avec des entreprises. Ces dernières garantissent une embauche à la sortie.

Malheureusement, cette méconnaissance entre l’entreprise et l’Université contribue à la fuite des talents vers d’autres villes françaises. Et ce, alors même que les entreprises locales recrutent.

Partis de ce constat, le Club des Jeunes Dirigeants et l’Université d’Avignon ont souhaité créer un événement qui rapprocherait l’Université et les dirigeants des entreprises avignonnaises. C’est ainsi qu’est né Regards Croisés.

L’objectif de Regards Croisés, c’est donc que les écoles et les entreprises se comprennent mieux, et travaillent main dans la main afin de dynamiser la région. Il faut notamment apporter de la cohérence, et faire en sorte que les formations soient adaptées aux besoins des entreprises.

“En tant qu’entrepreneurs, nous souhaitons nous impliquer dans la formation nos futurs collaborateurs. En tant que citoyens, nous souhaitons préparer au mieux nos enfants pour le monde professionnel”.

CJD

Regards Croisés est un événement gratuit, accessible uniquement aux entreprises ainsi qu’au personnel encadrant de l’Université.

A propos la soirée Regards Croisés du 17 octobre 2019

La seconde édition a donc pris place il y a quelques jours, le jeudi 17 octobre, à l’Université d’Avignon. 80 personnes y étaient présentes.

Comme vous le savez, Waya Tech est très impliquée au sein de la région. Hervé Millet fait partie du CJD depuis plusieurs années, et Waya Tech a rejoint début 2019 le parcours Performant et Responsable en PACA, dont je vous parlais il y a quelques jours.

C’est donc tout naturellement que le fondateur et gérant de Waya Tech a organisé l’évènement (représentant ainsi le CJD), en collaboration avec l’Université.

La soirée a débuté à 18h45. Après avoir été accueillis, les différents participants ont pu écouter les expériences de quatre intervenants :

  • Xavier Bost, ingénieur chez Orkis. Il travaille en étroite collaboration avec le LIA (Laboratoire Informatique d’Avignon) sur le traitement automatique de la parole,
  • Thierry Maignan, Ancien JD, issu de l’université d’Avignon et depuis fondateur et président de la société Logic’Gram, basée sur Avignon Technopôle,
  • Christophe Drone, directeur de Agis Avignon / LDC Traiteur. Il a exploité le mécanisme DU (Diplôme d’Université) pour ses recrutements,
  • Charly Fornasier-Santos, préparateur physique au Rugby Club Toulonnais. Il a utilisé le dispositif CIFRE.

L’Université a ensuite pu présenter les différents dispositifs visant à améliorer l’insertion professionnelle, les stages et la formation continue. Il y fut question également de l’implication de l’Université à des projets d’innovation et de recherche des entreprises.

Enfin, quatre ateliers ont été lancés afin de permettre aux participants de réfléchir et d’échanger ensemble sur diverses thématiques liées à la formation sur notre territoire :

  1. Dispositif CIFRE (pour le financement d’un doctorant),
  2. R&D Université, et aide à l’innovation des entreprises,
  3. Formations de l’Université et besoins des entreprises (Diplôme d’Université, alternance…),
  4. Rendre notre territoire attractif pour les candidats et les salariés.

En parallèle, Vaucluse Pro Numérique a animé un tableau d’idées interactif. Chaque participant pouvait en effet s’exprimer (remarques, attentes) directement depuis son smartphone.

Nous remercions tous les participants, ainsi que nos quatre intervenants, Vaucluse Pro Numérique et l’Université d’Avignon pour cette soirée particulièrement intéressante. Rendez-vous à la prochaine édition !

Poster un commentaire

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Télétravail

Le télétravail

D’après l’article L. 1222-9 du Code du travail, le télétravail est défini comme « toute forme d’organisation du travail dans laquelle […]

Lire la suite

le bien-être au travail : une priorité pour votre ESN avignonnaise

Le bien-être au travail : une préoccupation majeure pour les entreprises

Le travail : du simple gagne-pain à l’épanouissement personnel Longtemps, le travail a été assimilé à la souffrance : dans notre culture […]

Lire la suite

Eco-conception de services numériques

Éco-conception de services numériques / Green IT

Le numérique, sans pratique éco-responsable, peut être extrêmement consommateur d’énergie et avoir un impact environnemental négatif. Or, pour les entreprises, […]

Lire la suite

internet des objets connectés (IoT)

Innovation et IoT

Usages et technologies évoluent ensemble dans les objets connectés Aujourd’hui, l’innovation numérique prend, de plus en plus souvent, la forme […]

Lire la suite