COMPRENDRE LA METHODE AGILE SCRUM

Comprendre la méthode Agile Scrum pour mener au succès son projet informatique
15/02/2021

A première vue, la gestion d’un projet informatique standard peut paraître assez rigide.
Rappelons qu’il y a un projet informatique à exécuter, un délai à respecter et un budget à ne pas dépasser.
Et lorsqu’on veut changer quelque chose dans ce schéma, cela impacte sur tout le reste… En conséquence, l’équipe de projet doit refaire valider tout son travail. Alors, découvrons la méthode Agile Scrum…

LA METHODE AGILE SCRUM

Cependant, il existe un cadre méthodologique plus agile.
C’est la méthode de travail Agile Scrum.

Pour la petite histoire, le nom Scrum vient du monde du rugby, sport dans lequel l’équipe effectue une mêlée.

En particulier, il permet de délivrer un projet, un produit ou une fonctionnalité très rapidement et de manière agile.

Ce cadre méthodologique agile révolutionne la manière dont on gère un projet informatique. Le mode de fonctionnement de cette méthodologie repose sur deux choses essentielles : la transparence et l’adaptation.

Hervé Millet, gérant de Waya Tech

Le client sait à tout moment où en est l’équipe de développement par rapport à son projet, il n’est jamais perdu ou seul.

Hervé Millet, Gérant & Fondateur

3 ACTEURS CLÉ  POUR LE SUCCÈS DE LA MÉTHODE AGILE SCRUM

Le Product Owner ou chef de produit

La méthode Agile Scrum et le Product Owner.

En premier lieu, il y a le Product Owner. Il représente le client. Son rôle est de définir les spécifications fonctionnelles et la liste des priorités à développer. Par ailleurs, c’est une personne chargée de fournir la vision et les exigences business du service et/ou du produit. Imaginez le résultat si vous développez vos services et/ou produits uniquement en se basant sur des exigences techniques sans tenir compte des besoins du client ? C’est aussi lui qui valide les fonctionnalités.

Le Scrum Master

La méthode Agile Scrum et le Scrum master.

Ensuite, on trouve le Scrum Master qui est est le garant du respect des processus Scrum. Il assure la bonne communication entre les membres de l’équipe. Mais aussi, il est en charge de supprimer les barrières qui bloquent l’équipe et d’aider tous les participants à comprendre les actions à réaliser. Puis, il guide l’équipe pour mener les développements produits vers le succès.  En d’autres termes, le Scrum Master a un rôle de facilitateur !

L’équipe de développement

La méthode Agile Scrum et les développeurs.

Enfin, la team développement doit répondre à tous les besoins techniques nécessaires pour livrer le produit ou le service à la fin du sprint. Elle est guidée par le Scrum Master, mais doit être autonome. De plus, les développeurs doivent se concentrer sur les développements. Pour cela, le Product Owner se charge de traduire les besoins des utilisateurs en user story que les développeurs exécuteront lors du sprint

COMMENT UN PROJET INFORMATIQUE SE PASSE AVEC AGILE SCRUM ?

Et tout commence par une User Story

En d’autres termes, il s’agit de l’histoire de l’utilisateur. Il s’agit de décrire l’expérience utilisateur, en utilisant le langage, le vocabulaire et la terminologie de l’usager. Cette phase est très importante car comprendre l’utilisateur final est un gage de réussite du projet.

Chaque User Story comporte :

  • un identifiant, c’est-à-dire un nom qui décrit la fonction du produit de manière succincte,
  • l’importance, c’est-à-dire une valeur qui définit la priorité de la story,
  • une estimation du travail nécessaire,
  • une démonstration, un test simple de la story qu’il faudra valider.

De la User Story au Product Backlog

De la User Story va découler des exigences. Elles seront hiérarchisées avec le client dans ce qu’on appelle un Product Backlog. C’est une sorte de carnet de commande pour le produit. Le Product Backlog est un miroir de ce qu’il faut faire pour réaliser les besoins du client et délivrer la User Story. Ce Product Backlog va constamment évoluer pour refléter les nouveaux besoins.

Une fois que l’on est d’accord sur la User Story et les exigences c’est-à-dire le Product Backlog, il est temps de se lancer dans la réalisation du projet.

Du Product Backlog au Sprint

Le projet est donc découpé en plusieurs itérations que l’on nomme des sprints. Un sprint commence par une réunion de planification appelée le sprint planning meeting. Au cours de cette séance, on va aller puiser les éléments prioritaires du Product Backlog qui seront développés dans les sprints.

Dans chaque sprint qui dure de 2 à 4 semaines, il y aura du développement informatique. Puis, il se déroule un contrôle qualité, c’est-à-dire du test pour terminer avec une livraison. L’ensemble des livraisons des sprints cumulés se nomme le sprint backlog.

La réunion de planification ou le sprint planning meeting.

Durant les sprints, il y a des mêlées, c’est-à-dire des scrum qui sont organisés chaque jour. Il s’agit de réunions quotidiennes d’un quart d’heure. Elle permettent à l’équipe de mesurer l’avancement du projet informatique et de s’assurer de la qualité des livrables et du respect des délais.

L’importance du Burn Down Chart

Le Scrum Master tient un burn down chart, c’est un graphique qui décrit l’évolution du projet. Les séances Scrum sont clairement codifiées. Chaque membre de l’équipe doit pouvoir exprimer et expliquer trois choses rapidement :

  • ce qu’il a fait la veille et les éventuels problèmes rencontrés,
  • ce qu’il va faire pendant la journée,
  • s’il rencontre des difficultés pour continuer son travail.
La méthode Agile Scrum et le Burn Down Chart

Ainsi, le but est d’identifier et de communiquer les éventuels problèmes mais pas de les résoudre pendant cette séance qui doit rester courte (environ 15 mn). A la fin de la réunion, le Scrum Master aura mis à jour le burn down chart. Puis, il délégue les problèmes identifiés pendant la réunion aux membres de l’équipe.

Enfin, à la fin d’un sprint, en général après deux semaines, une autre réunion sera organisée. C’est le sprint meeting review. Il s’agit de présenter la solution au client sous forme de démonstration et d’avoir son retour, les éventuelles améliorations suggérées. De fait, les problèmes rencontrés seront alors ventilés dans le product backlog et les prioriser ensuite dans des sprints.

Notons que ce cadre méthodologique est conçu sur des cycles de développement informatique courts. Durant ces cycles, on s’adapte constamment tout en maintenant l’utilisateur au centre. C’est primordial.

Les progrès sont très visibles : que ce soit sur le burn down chart ou sous forme de démonstration lors d’un sprint meeting review.

La méthode Agile Scrum

À la fin d’un sprint, l’équipe présente les fonctionnalités implémentées lors d’une réunion de révision de sprint (Sprint Rétrospective). Après le Sprint Rétrospective, l’équipe commence à planifier le prochain sprint (Sprint Planning). De sorte que le cycle redémarre et ainsi de suite.

LES AVANTAGES DE LA METHODE AGILE SCRUM

Gagner plus de contrôle sur le l’application finale

Le fait de travailler de manière incrémentale augmente la valeur du produit final. Les développements sont divisés en plusieurs parties et sont effectués en cycles itératifs rapides. Le produit peut donc être modifiée à tous moments. En conséquence, l’équipe peut rebondir à tous moments pour trouver des solutions.

Augmenter l’efficacité

Etant donné que les équipes sont auto-organisées et indépendantes, elles travaillent au sein d’une culture collaborative, très chère à Waya Tech.

La forte responsabilisation des membres et leur engagement génèrent un effet de cercle vertueux augmentant la performance de l’équipe au global. 

Aussi, lorsque chaque membre a conscience de son rôle dans l’équipe et peut se concentrer sur les tâches les plus importantes, toute l’équipe travaille collectivement et avance à l’unisson.

Les équipes fonctionnent avec des cycles réguliers de livraison de fonctionnalités. 

Assurer des livraisons de hautes qualités

Par ailleurs, les tests réguliers et intrinsèques aux cycles permettent d’effectuer les modifications nécessaires pour s’assurer de la qualité du produit. De ce fait, il est possible de garantir des livraisons de qualité dans le respect des exigences, des coûts et des délais préalablement définis.

La méthode Agile Scrum

Accroître la satisfaction des utilisateurs 

Notons que la collaboration étroite entre les équipes et les parties prenantes est une des bases de la méthode Agile Scrum.

Les équipes se doivent de montrer régulièrement les fonctionnalités développées au client.

Par le biais de ces échanges, le client est capable de modifier ses attentes et ses souhaits tout au long du processus. 

De même, les tests réguliers permettent d’aller à la rencontre des utilisateurs cibles. La récolte de leurs feedbacks permet d’ajuster au mieux le produit.

Véronica Pedroza, AMOA chez Waya Tech

Avec la méthode Agile Scrum, les clients de Waya Tech  sont impliqués durant tout le processus. C’est pourquoi, la transparence et la participation active du client tout au long du projet sont la clé du succès du bon déroulement du projet.

Véronica PEDROZO, Product Owner /AMOA

WAYA TECH ET LA METHODE AGILE SCRUM

Vous l’aurez bien compris, chez Waya Tech, nous encourageons nos clients à appliquer cette méthode qui à nos yeux est un gage de réussite.

Néanmoins, il faut être conscient que la méthode Agile Scrum peut ne pas être la meilleure approche pour chaque projet informatique. Ainsi, il faut bien écouter son client pour lui apporter la meilleure organisation pour la réussite de son projet. Aussi, nous ne le répéterons jamais assez que la base de tout est de bien écouter sont client !

Alors, si après avoir lu cet article il vous prend une furieuse envie de concevoir une application web ou mobile, et que vous souhaitez vous faire accompagner tout au long de ce processus : n’hésitez pas à nous contacter, notre Waya Team sera ravie de vous accompagner !

Maïté Millet

mmillet

Poster un commentaire

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

assistance à maîtrise d'ouvrage en développement informatique

AMOA : Véritable architecte des projets informatiques

AMOA : Véritable architecte des projets informatiques.

Lire la suite

3 minutes pour comprendre les objets connectés

[vidéo] 3 minutes pour comprendre… les objets connectés !

Parce que la transmission de notre savoir fait partie de notre leitmotiv, nous lançons une toute nouvelle série de vidéos […]

Lire la suite

9 gestes pour un numérique écologique

Numérique et écologie : 9 gestes simples pour réduire votre impact environnemental

L’empreinte environnementale du numérique ne cesse d’augmenter. Selon une estimation de GreenIT.fr, l’impact environnemental du numérique doublerait, voire triplerait, entre […]

Lire la suite